Visite en région Oromo et SNNPR

Une délégation de l’Ambassade de France conduite par le Conseiller de coopération et d’action culturelle a mené les 17 et 18 mars 2015 une visite de terrain dans le sud du pays afin d’effectuer le suivi de plusieurs projets financés par l’ambassade dans cette région.

JPEG

La délégation a ainsi clôturé un projet financé sur les crédits mis à la disposition de l’ambassade par la Mission de l’adoption internationale du MAEDI. Ce projet, destiné à améliorer la qualité de l’éducation des enfants scolarisés dans 20 écoles de la région Sidama, est mis en œuvre par l’ONG Tikuret Lesetoch Ena Lehitsanat Mahiber (TLLM). Chaque école a bénéficié de la construction d’une bibliothèque, d’achat de livres et d’équipements informatiques, de la mise en place d’un club de lecture et de cours de soutien. La visite de la délégation dans une des écoles bénéficiaires (à Morocho, à 20km d’Awassa) a permis de constater la forte mobilisation de la communauté éducative autour de ce projet.

Trois projets financés sur les crédits du Fonds Social de Développement ont aussi fait l’objet de cette visite :

- Un premier projet d’assainissement environnemental porté par l’ONG Women and Children Development Organization, a permis d’améliorer les conditions sanitaires et hygiéniques de la communauté vulnérable et marginalisée d’Arada sub-city,Ketena 1, à Shashemene, à travers la construction de cuisines, de latrines publiques et de points d’eau.

Le projet contribue également à une meilleure gestion de ressources naturelles via le la production de biogaz domestique qui constitue une source d’énergie alternative. Il permet enfin de générer des revenus pour la communauté avec le paiement par les utilisateurs des différents aménagements réalisés.

- Lors de sa visite, la délégation a pu également effectuer le suivi d’un projet récemment lancé de soutien aux femmes détenues dans la prison de Shashemene via la mise en place d’activités génératrices de revenus.

Ce projet est porté par l’ONG Justice For All-Prison Fellowship Ethiopia. Il vise à préparer les détenues à leur réinsertion à l’issue de leur peine. Le projet prévoit la mise en place de formations professionnelles pour 30 femmes prisonnières ainsi qu’un capital de départ leur permettant de lancer une activité rémunérée destinée à assurer leur indépendance financière.

- Le Conseiller de Coopération et d’Action Culturelle a enfin inauguré un projet mis en place par l’ONG Rural Community Based Development Initiative Association (RCBDIA) qui a permis d’améliorer l’accès à l’eau des communautés rurales de Damot Sore, en zone Wolaita, via la construction et la réhabilitation de points d’eau.

L’aide apportée par l’Ambassade permet ainsi à 900 foyers d’avoir un meilleur accès à l’eau potable.

Dernière modification : 24/03/2015

Haut de page