Visite du Premier ministre Ethiopien à Paris, le 29 octobre 2018 [en]

À l’invitation de M. Emmanuel MACRON, Président de la République française, M. Abiy AHMED, le Premier ministre de la République fédérale démocratique d’Ethiopie, a effectué le 29 octobre 2018 une visite de travail en France.

JPEG

Considérant les liens d’amitié qui unissent la France et l’Ethiopie, les deux dirigeants ont réitéré leur détermination commune à œuvrer au renforcement de la paix et de la sécurité internationale et leur volonté d’approfondir la relation bilatérale.

Dans une déclaration conjointe, ils ont réaffirmé leur volonté d’établir un partenariat privilégié entre la France et l’Ethiopie sur différentes thématiques (extraits de la déclaration conjointe) :

I. Dialogue politique

La France et l’Ethiopie entendent approfondir leurs échanges sur les dossiers figurant à l’agenda international afin de trouver des positions communes, répondant à des intérêts partagés.
La France a salué le rapprochement de l’Ethiopie avec l’Erythrée et les deux parties ont reconnu l’importance des enjeux de stabilité et de sécurité dans la Corne de l’Afrique, qui requièrent une attention particulière de la communauté internationale.
La France réaffirme son soutien à l’Ethiopie dans son rôle prépondérant au sein de l’Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD) et pour son action engagé au sein de l’Union Africaine dont elle accueille le siège à Addis Abeba.
La France salue les réformes courageuses initiées par le Premier ministre éthiopien en faveur de l’approfondissement de la démocratie et du respect de l’état de droit dans le pays et souhaite apporter tout son soutien au cours de la phase de transition que vit actuellement l’Ethiopie.


II. Partenariat économique, commercial et de développement

Consciente des contraintes économiques et financières que connaît l’Ethiopie, la France s’engage à mobiliser la communauté internationale, en appui aux réformes initiées par le gouvernement éthiopien.
La France et l’Ethiopie expriment leur volonté d’accroître et de diversifier les échanges économiques et les opportunités d’investissement, et d’assurer à cette fin un environnement des affaires mutuellement favorable.
La France s’engage à travailler au déploiement d’un programme d’assistance technique et d’appui aux réformes initiées par M. Abiy Ahmed, afin d’accompagner l’ouverture économique de l’Ethiopie.
Les deux États se félicitent du renforcement de l’activité de l’AFD en l’Ethiopie, et notamment en soutien à Ethiopian Airlines et aux villes d’Addis-Abeba et de Dire Dawa (signature de déclarations d’intention).

III. Coopération universitaire, éducative et linguistique

Estimant que l’éducation et la jeunesse constituent des priorités, la France et l’Ethiopie s’engagent à consolider la coopération universitaire et éducative, y compris en matière d’enseignement et de formation professionnels, de recherche scientifique (en lien avec le Centre Français des Etudes Ethiopiennes - CFEE) et de coopération linguistique.
Les deux parties encouragent le développement du Lycée français Guébré-Mariam d’Addis-Abeba, établissement de référence qui accueille plus de 60% d’élèves éthiopiens. Les deux États s’efforceront de soutenir l’augmentation du nombre d’étudiants éthiopiens en France et encourageront le renforcement de la mobilité des enseignants.
Ils veilleront à poursuivre leur coopération en vue de promouvoir l’enseignement du français dans le système éducatif éthiopien.

IV. Coopération culturelle.

La France et l’Ethiopie confirment leur engagement en faveur de la diversité linguistique et culturelle. La France encourage la mobilisation des jeunes créateurs et de la société civile éthiopienne dans le cadre de la « Saison des cultures africaines » qui sera organisée en France en 2020.
Les deux États poursuivront des actions de coopération dans les domaines de la préservation et de la valorisation du patrimoine, de la muséologie et des archives, ainsi que dans la formation académique et professionnelle à ces métiers.

V. Coopération en matière de défense et de sécurité

La France exprime sa satisfaction du rôle particulièrement positif de l’Ethiopie au sein des opérations de maintien de la paix de l’ONU et à ses engagements africains notamment au sein de l’AMISOM. La France et l’Ethiopie soutiennent le cofinancement, au cas par cas, par l’Union africaine et l’ONU, des opérations africaines d’imposition de la paix autorisées successivement par le Conseil de paix et de sécurité de l’UA et du Conseil de sécurité.

Afin de renforcer les liens d’amitié avec l’Ethiopie, le Président français Emmanuel Macron se rendra à Addis-Abeba au printemps prochain.

Dernière modification : 16/11/2018

Haut de page