Visite de camps de réfugiés sud-soudanais à Gambella [en]

A l’invitation du Haut-Commissariat aux Réfugiés (HCR), l’Ambassadrice a visité le 18 mars – avec d’autres responsables de pays donateurs et des directeurs d’agence (UNICEF, PAM, OIM) - un camp de réfugiés sud-soudanais de la région de Gambella (camp de Kule) ainsi que le principal point d’entrée de ces réfugiés en Ethiopie, Pagak. La délégation a été reçue par le Président de la région de Gambella, M. Galuak Tut Khot.

JPEG
Le camp de réfugiés de Kule

Sur place, les équipes du HCR travaillent avec l’Administration for Refugees and Returnees Affairs (ARRA - Agence du gouvernement éthiopien pour les réfugiés), le Programme Alimentaire Mondial, l’Organisation Internationale des Migrations, l’UNICEF, et quelques ONG étrangères : Goal, Zoa, Action contre la Faim (ACF), Médecins sans Frontières-France, le Danish Refugee Council et le Norwegian Refugee Council.

JPEG
L’enregistrement des nouveaux arrivants dans le point de passage de Pagak

Lors de cette visite, le HCR a indiqué qu’au 13 mars, 72 000 réfugiés du Soudan du Sud étaient entrés en Ethiopie, principalement dans la région de Gambella via l’un des trois points d’accès ouverts depuis le début de la crise mi-décembre 2013.

Ce chiffre évolue en permanence en raison de l’afflux permanent de population (800 personnes par jour dans la région) venant principalement des régions de Malakal et de l’Etat de Jonglei.

JPEG
Des mères et leurs enfants attendant une distribution de compléments alimentaires

Sur place, l’ambassadrice a notamment apporté son soutien aux deux Organisations Non-Gouvernementales françaises travaillant avec les réfugiés : Action Contre la Faim, qui fournit des compléments alimentaires aux personnes en situation de malnutrition, et Médecins Sans Frontières-France qui a installé une « clinique mobile » destinée à traiter les pathologies légères dont peuvent souffrir les réfugiés.

JPEG
L’ambassadrice avec une volontaire de MSF

A l’approche de la saison des pluies et en raison de l’afflux quotidien de nouveaux réfugiés, les organisations humanitaires appellent à renforcer les dons à leur destination.

Voir aussi : http://donate.unhcr.org/fr/south-sudan-fr*]

Dernière modification : 24/03/2014

Haut de page