Trois artistes éthiopiens, Chevaliers des Arts et Lettres

L’Ambassadeur de France en Éthiopie et auprès de l’Union Africaine, S. Exc. M. Frédéric Bontems, a remis les insignes de Chevalier dans l’Ordre des Arts et des Lettres à trois artistes éthiopiens, le 10 février 2017 à la Résidence de France :

Remise des insignes de Chevalier dans l'Ordre des Arts et des Lettres à Mme Azeb Worku Sibane et à MM. Tewodros Hagos et Dawit Abebe (10 février 2017). Ici : Dawit Abebe interrogé par la chaîne de télévision EBC3, à la Résidence de France.
Remise des insignes de Chevalier dans l'Ordre des Arts et des Lettres à Mme Azeb Worku Sibane et à MM. Tewodros Hagos et Dawit Abebe (10 février 2017). Ici : Azeb Worku Sibane interrogée par la radio AFRO FM, à la Résidence de France.
Remise des insignes de Chevalier dans l'Ordre des Arts et des Lettres à Mme Azeb Worku Sibane et à MM. Tewodros Hagos et Dawit Abebe (10 février 2017). Ici : Azeb Worku Sibane filmée par la chaîne de télévision EBC3, à la Résidence de France.
Remise des insignes de Chevalier dans l'Ordre des Arts et des Lettres à Mme Azeb Worku Sibane et à MM. Tewodros Hagos et Dawit Abebe (10 février 2017).
Remise des insignes de Chevalier dans l'Ordre des Arts et des Lettres à Mme Azeb Worku Sibane et à MM. Tewodros Hagos et Dawit Abebe (10 février 2017).
Remise des insignes de Chevalier dans l'Ordre des Arts et des Lettres à Mme Azeb Worku Sibane et à MM. Tewodros Hagos et Dawit Abebe (10 février 2017).

Mme Azeb Worku Sibane

Parfaitement francophone, actrice de théâtre, de cinéma et de télévision, figure également des arts visuels, Mme Azeb Worku Sibane est l’une des rares femmes à être à la fois comédienne, réalisatrice et productrice. Azeb a notamment adapté en 2004 la pièce française Huit femmes (de Robert Thomas). Elle a reçu plusieurs prix d’interprétation et de mise en scène.

Très populaire en Éthiopie, Azeb Worku Sibane figure parmi les personnalités féminines les plus marquantes du pays. Depuis 2013, elle enseigne dans la section théâtre du lycée Guebre Mariam. En 2017, sa compagnie de théâtre sera résidente à l’Alliance éthio-française d’Addis Abeba et coproduira Cyrano de Bergerac, dont la publication en amharique en 2008 avait bénéficié d’un soutien de l’Ambassade de France.

Femme de culture mais aussi d’action, Azeb Worku Sibane affirme vouloir « construire un pont permanent » entre les générations d’artistes, entres les différentes formes d’art. C’est en cela qu’Azeb affirme aimer la France, qui, à ses yeux, représente « le pays qui accueille toutes les formes d’art ».

(Écouter l’entretien d’Azeb Worku Sibane avec AFRO FM interrogée par Émeline Wuilbercq et Jean de Grâce - 105,3 MHz)

M. Tewodros Hagos

Diplômé en 1995 de l’école des Beaux arts et de design de l’université d’Addis Abeba, Tewodros Hagos a quitté l’Éthiopie dix ans plus tard pour s’établir en Belgique, pour une décennie qui influença sa technique.

De retour en Éthiopie, Tewodros a continué à développé son style unique, inspiré par les réalités sociales de son pays et de la vie laborieuse de chaque jour.

Tewodros Hagos a exposé ses œuvres en Allemagne, en Belgique, en Italie, aux États-Unis et bien sûr à Addis Abeba - plusieurs fois à l’Alliance éthio-française.

Tewodros est un peintre de ce qu’il nomme lui-même en anglais "the times of life", la vie des plus humbles, de la jeunesse, des travailleurs, de ce qui fait la vie quotidienne de chacun. De ce point de vue, il est témoin de l’évolution de l’Éthiopie, en offrant une vision innovante de la profonde mutation de son pays.

L’œuvre artistique de Tewodros Hagos est liée à son implication au profit de la jeunesse défavorisée en coopération avec l’ONG éthiopienne "Artists for Charity".

M. Dawit Abebe

Diplômé en 2001 de l’école des Beaux arts et de design de l’université d’Addis Abeba, Dawit Abebe fut l’un cofondateurs avec quatre autres jeunes artistes de l’atelier Habesha Art Studio. Avec ce soutien, Dawit Abebe chercha à s’émanciper des règles académiques en se lançant dans une aventure picturale originale.

Très tôt accompagné par l’Alliance éthio-française, et ayant commencé à exposer ses œuvres dès ses débuts (plus de 40 expositions), il fut sélectionné par l’Alliance en 2010 pour participer à l’exposition collective "Alliances en résonance". Son séjour en France lui donne l’occasion de découvrir le musée du Louvre, ce qui constitue une véritable révélation.

Dawit jouit d’une large audience internationale, a exposé dans de nombreux pays (Éthiopie, Émirats arabes unis, Afrique, Europe, États-Unis) et est engagé dans des actions humanitaires, en particulier avec l’UNESCO et au profit d’enfants des rues de plusieurs villes d’Éthiopie. Son talent et son humanité font de Dawit Abebe l’une des principales figures de la peinture contemporaine éthiopienne.

Dernière modification : 10/03/2017

Haut de page