Transports

Infrastructure routière
Plusieurs attentats et explosions criminelles faisant plusieurs victimes s’étant produits ces derniers mois, il est rappelé aux ressortissants français, résidents ou de passage en Ethiopie , d’éviter les gares routières. Il convient par ailleurs d’éviter d’emprunter les autobus municipaux, ainsi que les taxis privés de type mini-bus à 12 places et de leur préférer les taxis individuels.

Les grands axes routiers sont desservis par des réseaux de bus.

Durant la saison des pluies, de juin à septembre, certaines routes sont impraticables.

Il est dangereux de circuler après la tombée de la nuit dans les zones rurales en raison de la présence possible sur les routes et chemins de bétail et de véhicules non éclairés.

En dehors de la capitale, la pauvreté du réseau téléphonique interurbain fiable rend difficile l’appel des secours, en cas d’accident de la route.

Réseau ferroviaire
Le réseau ferroviaire se limite à une liaison hebdomadaire entre Dire Dawa et Djibouti. La ligne est vétuste et peu fiable.

L’avion est le moyen le plus rapide pour se déplacer à l’intérieur du pays.

Ethiopian Airlines dessert les principales villes du pays.

Dernière modification : 22/04/2009

Haut de page