Soutien à la société civile en région Afar

Du 15 au 17 janvier 2015, l’Ambassadrice de France, Brigitte Collet, accompagnée de l’attaché de coopération, Tristan Charlier, a effectué une visite de six projets de coopération financés par l’Ambassade sur les crédits du Fonds social de développement ou menées par des ONG françaises présentes dans la région (zones 3 et 5).

La mission a débuté dans la ville de Dawé, en zone 5, où interviennent deux ONG françaises, Electriciens sans frontières et Médecins du Monde :

- Electriciens sans frontières, dans le cadre du projet Sokoro (Solar electrification of remotes health posts in AFAR region) mené en partenariat avec l’ONG locale Afar Community Initiative Sustainable and Development Association (ACISDA), travaille à l’électrification de 30 centres/postes de santé dans la zone de Dawé et à la mise en en place de pompes à énergie solaire pour alimenter en eau les villages de Dawé, Kilalou et Waylou, en remplacement des pompes qui fonctionnaient auparavant au kérosène et étaient peu utilisées car coûteuses. En outre, ce projet prévoit la formation de jeunes issus des communautés locales à la maintenance de ces installations, dans une perspective d’employabilité.

JPEG - 266.3 ko
Installations solaires permettant l’alimentation électrique du centre de santé de Dawé

- Médecins du monde, en partenariat avec ACISDA, soutient actuellement un programme de sensibilisation des communautés sur les mutilations génitales féminines, démarré en février 2014. Cette sensibilisation s’opère à différents niveaux : dans les écoles, auprès des communautés, auprès des femmes et dans les centres de santé.

JPEG - 13.6 ko
Sensibilisation contre les pratiques MGF à l’école de Dawé

La mission a continué dans la ville de Xalee Fagee, en zone 5 également, où l’ambassade a soutenu deux projets depuis 2010 qui ont bénéficié à l’hôpital et à sa section maternité :

- le premier projet, lancé en 2010, a consisté à aménager la section maternité de l’hôpital de Xalee Fagee et a permis d’offrir des formations à dessages-femmes traditionnelles via un partenariat avec l’association française Mieux Naître en Afrique. Aujourd’hui la section maternité est peu fonctionnelle, principalement en raison d’un manque de personnel.

JPEG - 8.8 ko
Visite de la maternité de Xalee Fagee

- Un deuxième projet, mis en œuvre en 2011, a consisté à alimenter en eau et à fiabiliser le système électrique de ce même hôpital. Une pompe solaire a été installée et des formations à la maintenance des panneaux solaires ont été dispensées par Electriciens sans frontières.

JPEG - 13.2 ko
Installations solaires permettant le pompage d’eau pour alimenter l’hôpital de Xalee Fagee
JPEG - 17.7 ko
Le Maire de Xalle Fagee accompagné des enfants qui profitent de l’accès à l’eau à l’école grâce au système mis en place pour l’hôpital

La mission s’est poursuivie par la visite de la maison des femmes solidaires à Gewane, en zone 3, dans le cadre d’un projet mené par l’ONG française Femmes solidaires : en mai 2014, cette ONG a inauguré la Maison des Femmes solidaires à Gewane, et a remis les clefs à la coopérative de femmes. Celle-ci sera accompagnée jusqu’à son autonomie dans ses projets de sensibilisation contre les pratiques MGF et de lutte contre les violences faites aux femmes (prostitution, mariages forcés…). Cette maison a vocation à servir d’accueil et de refuge pour les femmes qui le souhaitent. Il est également prévu que cette maison développe des activités génératrices de revenus pour ces femmes.

JPEG - 17.4 ko
Maison des femmes solidaires, inaugurée en mai 2014
JPEG - 15.2 ko
Jeunes filles des environs de Gewané ayant trouvé refuge à la maison des femmes solidaires

La mission s’est conclue à Awash, par la visite de deux projets :
- l’ONG CFID a permis d’améliorer les conditions sanitaires de la communauté de la woreda d’Awash Fentalle via la mise en service de 6 puits, l’organisation de comités d’eau et la formation de techniciens choisis parmi les communautés pour l’entretien des points d’eau.

JPEG - 16.5 ko
Points d’eau installés pour la communauté de la woreda d’Awash Fentalle
JPEG - 9.1 ko
Points d’eau installés pour la communauté de la woreda d’Awash Fentalle

- L’ONG française Kélissa loue pour la deuxième année consécutive un logement à Awash afin de le mettre à la disposition de 10 étudiants Afar (5 filles et 5 garçons) pour leur permettre de poursuivre leur scolarité après 15 ans.

JPEG - 27.8 ko
Rencontre avec les jeunes étudiants Afar logés à Awash

Dernière modification : 26/01/2015

Haut de page