Premiers prêts souverains de l’AFD à l’Ethiopie [en]

Les deux premiers prêts souverains de l’AFD à l’Ethiopie ont été signés le 19 décembre 2013 par le ministre éthiopien des finances et du développement économique, Ato Sufian Ahmed, et par la ministre française du commerce extérieur, Mme Nicole Bricq. Ces financements concessionnels d’un montant total de 70 millions d’euros seront affectés, d’une part, à la construction de lignes de transmission dans une zone clé de développement industriel proche d’Addis Abeba et, d’autre part, à la construction d’un centre d’enfouissement technique et de stations de collecte, de tri et de recyclage des déchets dans la périphérie d’Addis Abeba.

Un prêt concessionnel de 50 millions d’euros financera la construction de 62 kilomètres de lignes de transmission (400 kV et 230 kV) ainsi que des sous-stations correspondantes. Ce financement sera rétrocédé par le gouvernement éthiopien à l’entreprise publique chargée de la mise en œuvre du projet.

L’autre prêt concessionnel, de 20 millions d’euros, financera la réalisation des infrastructures lourdes de gestion des déchets de la ville d’Addis Abeba, avec la construction d’un centre d’enfouissement technique, d’une voie d’accès au site, et de 3 stations de transfert destinées au regroupement, au tri et au recyclage des déchets en amont. Ce financement sera rétrocédé en don par le gouvernement éthiopien à la municipalité d’Addis Abeba.

Ces deux prêts confirment les engagements croissants de l’AFD en Ethiopie dans ces deux secteurs. Dans le secteur énergétique, l’AFD cofinance la ferme éolienne d’Ashegoda (120 MW), et prépare des interventions dans la géothermie et la gestion du réseau électrique. Dans le secteur urbain, l’AFD est impliquée dans l’eau et prépare le financement d’un projet de transport urbain.

JPEG

Dernière modification : 24/12/2013

Haut de page