Qu’est-ce qu’un court séjour ? [en]

QU’EST-CE QU’UN COURT SÉJOUR SCHENGEN ?

Ce visa est matérialisé par l’apposition d’une vignette sur un passeport, un titre de voyage ou un autre document valable permettant le franchissement des frontières.

Sauf mention spécifique sur la vignette, le titulaire d’un visa Schengen peut entrer sur le territoire des pays composant l’espace Schengen (Autriche, Belgique, République tchèque, Danemark, Estonie, Finlande, France, Allemagne, Grèce, Hongrie, Islande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Norvège, Pologne, Portugal, Slovaquie, Slovénie, Espagne, Suède et Suisse) à la condition de répondre aux autres conditions d’entrée (justificatif du motif et des conditions du séjour : ressources, hébergement).

En outre, le titulaire d’un visa Schengen peut aussi entrer sur le territoire de Monaco, d’Andorre, de Saint-Marin, du Vatican et du Liechtenstein.

Le visa de court séjour (type « C »)

Le visa de court séjour permet au voyageur soumis à visa d’entrer sur le territoire d’un ou plusieurs des États Schengen en vue d’y effectuer un séjour ininterrompu ou plusieurs séjours consécutifs, dont la durée totale ne dépasse pas 90 jours par période de 180 jours dans l’espace Schengen.

Le visa de court séjour est délivré pour une ou plusieurs entrées.

Dernière modification : 07/02/2017

Haut de page