Projet d’adduction d’eau à Harar

Le projet Tour OBervatoire STAtion (TOBSTA), débuté en 2005, a été inauguré le 26 août 2012 en présence des représentants des autorités locales et gouvernementales et de ses partenaires (Electriciens Sans Frontières, Mothers and Children Multisectorial Development Organisation et Derash Relief and Development Organisation.)

Compte tenu de la rareté de l’eau dans la région et de l’importance stratégique de ce lieu qui borde la Somalie, le gouvernement éthiopien a installé une pompe à fuel mais celle-ci est devenue trop coûteuse ; le projet TOBSTA permet de la remplacer par une pompe à énergie solaire et éolienne.

PNG - 34.3 ko
Salle d’accouchement du centre de santé de Bokko

TOBSTA alimente désormais le village de Bokko en eau potable. 3 écoles et un centre de santé entre Harar et Dire Dawa ont également bénéficié de ce projet novateur.

PNG - 85.6 ko
un habitant du village de Bokko

De fait, Bokko a connu une véritable explosion démographique (de 2000 habitants à plus de 5.000 habitants entre 2009 et 2012).Pour diminuer le prix du pompage de l’eau (élevé à cause du prix du fuel), la seconde phase du projet dit « e-Node » vient d’être lancée. Elle est financée par le Fonds Social de Développement de l’Ambassade de France pour remplacer progressivement le groupe électrogène par de l’énergie renouvelable.

E-Node (qui signifie le contraire d’exode en amharique ) comprend l’installation dans la cour de l’école secondaire de Bokko d’une tour comprenant à la base, un réservoir de 75 m3, et une structure porteuse de 12 mètres à 3 étages.

PNG - 91.6 ko
le projet E-Node

Le premier étage comprendra une salle de commande, le second une installation photovoltaïque avec stockage et le troisième une installation éolienne.

L’objectif final est de remplacer progressivement le remplissage des 125 m3 disponibles par de l’énergie renouvelable.

Dernière modification : 18/09/2012

Haut de page