Préservation des églises de Lalibela [en]

L’Ambassade de France en Ethiopie appuie depuis 2019 la préservation des églises de Lalibela, à travers un « FSPI d’appui à la valorisation du patrimoine éthiopien ». Dans ce cadre, une équipe multi-disciplinaire de 35 experts français et éthiopiens s’est rendue à Lalibela en octobre et novembre 2019 pour effectuer un diagnostic complet du site :
- Analyse complète de la structure des églises et des shelters par des architectes et ingénieurs ;
- Pose de capteurs pour enregistrer l’évolution des fissures présentes sur les murs des églises pendant une année climatique ;
- Prélèvements d’échantillons de roches des églises et analyse de leurs pathologies en laboratoire en France ;
- Modélisation mathématique des shelters pour un éventuel démantèlement ; Conception architecturale de protections alternatives pour les églises ;
- Scan et relevé 3D des églises et du site ;
- Evaluation des besoins en restauration des peintures et sculptures présentes à l’intérieur des églises ;
- Valorisation d’un nouveau site de fouilles archéologiques et identification de signes d’une civilisation antérieure ;
- Etude sociale, politique et spatiale sur les usages du site par les habitants de Lalibela.

L’Ambassade de France remercie les organismes et experts mobilisés pour leur travail remarquable : l’Autorité Ethiopienne de Recherche et de Conservation du Patrimoine Culturel (ARCCH) ; le Centre National Français de la Recherche Scientifique (CNRS) ; l’Architecte en Chef des Monuments Historiques ; le Centre Français des Etudes Ethiopiennes (CFEE) ; Archéovision ; le Laboratoire de Recherche Monuments Historiques (LRMH) ; l’Institut National d’Histoire de l’Art (INHA) ; les Ministères français et éthiopiens de la Culture ; les entreprises BMI et 1strumesure ; Expertise France ; et de nombreux experts indépendants français et éthiopiens (architectes, archéologues, historiens, charpentiers, spécialistes en patrimoine, tailleur de pierre, etc).

Dernière modification : 26/12/2019

Haut de page