Le musée Konso, un musée à ne pas rater !

Si vous visitez le sud de l’Ethiopie, ne ratez surtout pas le musée Konso.

Créé en partenariat avec la France en 2009, pour protéger et mettre à l’honneur les statues funéraires en bois du peuple Konso, les Waka, ce musée est riche d’explications passionnantes sur ce peuple incroyable, sa culture, ses villages et son mode de vie.

En 1996, 200 waka destinés à être vendus sur le marché noir de l’art furent saisis par les douanes éthiopiennes. Les autorités locales se sont alors posées la question du devenir de ces œuvres, qui témoignent de la culture et des croyances religieuses de la petite ethnie des Konso, dans le sud-ouest de l’Ethiopie.

L’ambassadeur de France en Ethiopie de l’époque, Stéphane Gompertz, admiratif de la culture Konso, eut alors l’idée d’un musée.

Fruit d’une coopération entre les autorités administratives de Konso, l’ambassade de France en Ethiopie, le Centre Français des Etudes Ethiopiennes (CFEE) mais aussi le musée du quai Branly et l’UNESCO, le musée a été inauguré le 18 décembre 2009.

Il est une étape incontournable avant la visite des villages Konso de la région.

Dernière modification : 27/08/2018

Haut de page