Fonds mondial contre le sida, la tuberculose et le paludisme [en]

L’Éthiopie recevra 375 millions de dollars sur la période 2017-2019, dans le cadre du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme.

En septembre 2016, les donateurs se sont engagés à verser près de 13 milliards de dollars au Fonds mondial sur les trois prochaines années. Avec une enveloppe de 375 millions, l’Éthiopie fait partie des principaux pays récipiendaires.

Le Fonds mondial finance des programmes de santé dans près de 140 pays, notamment en Afrique. Son action aurait permis de sauver 20 millions de vies, en mettant plus de 9 millions de personnes sous traitement antirétroviral contre le VIH, en traitant 15 millions de personnes contre la tuberculose et en distribuant 650 millions de moustiquaires dans le cadre de la lutte contre le paludisme.

La France est le deuxième contributeur au Fonds mondial, qu’elle a financé à hauteur de 12,5 % depuis sa création en 2002 (4,5 milliards de dollars).

JPEG - 131.9 ko
"Community health workers" in Ethiopia

Dernière modification : 30/01/2017

Haut de page