L’AFD

L’Agence française de développement (AFD) est à la fois un établissement public et une institution financière spécialisée. Elle soutient des projets de développement économique et social.
Les premières interventions, en 1993, ont été opérées depuis Djibouti, sans présence permanente sur place, puis un bureau rattaché à l’agence régionale de Djibouti a ensuite été ouvert à Addis-Abeba en 1997.L’agence régionale a finalement été installée en Ethiopie en 2007.

De 1993 à 2007, la quasi-intégralité des interventions se sont concentrées sur le secteur de l’eau, en raison de l’expertise spécifique de l’AFD dans ce domaine et des besoins exprimés par les autorités éthiopiennes et d’une expertise forte sur ce domaine.

L’ouverture d’une agence régionale à Addis-Abeba en 2007 et la diversification des mécanismes de financement de l’AFD (prêts souverains notamment) ont permis un développement important des activités de l’agence sur deux secteurs d’intervention : l’énergie et le développement urbain.

En raison de l’appartenance de l’Ethiopie au groupe des Pays à Faible Revenu (PFR), les interventions de l’AFD en faveur du gouvernement fédéral et des régions ont été limitées aux seules subventions jusqu’en 2009. Les analyses de viabilité de la dette de l’Ethiopie conduites par le FMI et la Banque mondiale depuis 2010 indiquent un risque faible de surendettement du pays, autorisant l’AFD à intervenir en prêts souverains.
L’AFD peut également octroyer des prêts non souverains (i.e. prêts directs sans garantie de l’Etat) sous certaines conditions à des entreprises solvables du secteur public marchand. Depuis 2008, l’AFD a ainsi octroyé trois prêts non souverains dans les secteurs de l’énergie et du transport aérien. Le dernier d’entre eux a été octroyé en septembre 2013 au bénéfice d’Ethiopian Airlines pour le financement de son terminal cargo, en cofinancement avec deux autres prêteurs européens. Avec une croissance économique et urbaine forte, l’Ethiopie fait face à des besoins majeurs de financement et d’investissement dans ces domaines.

Les financements concernent aussi à présent les infrastructures urbaines, l’énergie renouvelable, le transport aérien et le soutien au secteur productif.

Un contexte favorable au développement des activités de l’AFD

La forte croissance que connait le pays s’est accompagnée d’une diversification de l’économie et d’une stabilisation des fondamentaux macroéconomiques. Le pays dispose par ailleurs d’un certain nombre d’atouts : une population nombreuse (la 2e du continent), un taux d’urbanisation modérée et encore maîtrisable, des ressources hydroélectriques considérables, un potentiel agricole important et insuffisamment exploité et une stratégie de développement volontariste.

Les interventions de l’AFD s’inscrivent dans le cadre de la stratégie éthiopienne de croissance et de transformation (Growth and Transformation Plan 2010-2015) qui met l’accent sur l’atteinte des objectifs du millénaire, le rattrapage en matière d’infrastructures et le développement de l’activité productive.

La stratégie de l’AFD vise à appuyer techniquement et financièrement la mise en œuvre des politiques sectorielles définies par le gouvernement éthiopien :
- Politique de développement urbain  : gestion des déchets, développement des modes de transports urbains, renforcement d‘un mécanisme de financement des infrastructures d’accès à l’eau et l’assainissement, relocalisation et modernisation des abattoirs d’Addis-Abeba etc.
- Politique énergétique  : développement des lignes de transmission, gestion du réseau, interconnexions régionales, production d’énergie renouvelable (éolien, géothermie) etc.

Par ailleurs, depuis 2012, l’agence engage des actions de prospection sur le secteur agricole pour ouvrir un troisième portefeuille d’activités.

JPEG
L’AFD a octroyé un prêt de 50 millions d’euros à Ethiopian Airlines en 2014

Une large gamme d’outils financiers

Jusqu’en 2009, l’AFD n’est intervenue en faveur de l’Etat éthiopien que sous la forme de subventions.
Elle dispose d’une large gamme d’outils financiers couplant notamment des financements sous forme de prêts (financement des politiques publiques) et en subventions (études de faisabilité, expertise technique, renforcement de capacités) :
• Prêts souverains (Etat) et non souverains
http://www.afd.fr/home/outils-de-financement-du-developpement/prets
• Garanties bancaires ARIZ (accès aux financements des PME et des institutions de microfinance)
http://www.afd.fr/home/outils-de-financement-du-developpement/garantiesAFD
• Prêts au secteur privé (agence PROPARCO)
http://www.proparco.fr/Accueil_PROPARCO/produits-services/Les-produits-financiers

Pour en savoir plus sur les activités de l’AFD en Ethiopie :
http://www.afd.fr/home/pays/afrique/geo-afr/ethiopie

Contact
AFDAddisAbeba@afd.fr
Téléphone : (251) 11 5 15 47 14 / (251) 11 5 52 65 64
Fax : (251) 11 5 50 28 98

Dernière modification : 31/08/2016

Haut de page