Journée internationale pour l’abolition de la peine de mort

A l’occasion de la journée internationale pour l’abolition de la peine de mort, le 10 octobre a eu lieu, à l’Alliance Ethio-Française, une soirée-débat sur le thème : "L’Afrique, vers un continent abolitionniste ?", en partenariat avec l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), les délégations de l’Union européenne, la Fédération internationale des Droits de l’Homme (FIDH), et la Commission de l’Union africaine (CUA).

L’Ambassadrice de France, Brigitte Collet a souligné que la lutte en faveur de l’abolition universelle constitue l’une des priorités de la France en matière de droits de l’Homme.

Elle a rappellé la conviction de la France que la peine de mort n’est pas la justice mais l’échec de celle-ci et partagé l’expérience de son pays à cet égard.

Elle a partagé une deuxième conviction : celle que l’Afrique pouvait devenir le prochain continent abolitionniste ; Brigitte Collet a précisé l’objectif de la mobilisation de la France : mettre en commun les efforts visant à inciter les pays qui observent un moratoire à abolir définitivement la peine de mort et convaincre ceux qui la maintiennent d’observer un moratoire.

Le Président Ping a présenté la situation générale en Afrique en citant les pays abolitionnistes ou observant un moratoire (40 sur le continent). Il a précisé le cas complexe de la Gambie, premier Etat africain à être revenu sur sa décision d’abolir la peine de mort. Il a ensuite répondu aux questions de la salle.

La vice-Présidente de la FIDH, Mme Bouayach a précisé les efforts de la FIDH pour l’abolition de la peine de mort et s’est notamment penchée sur le cas des pays musulmans.

Le représentant de l’OIF, M. Bararunyeretse
, a souligné l’implication de l’OIF et du Président Abdou Diouf dans ce combat vers l’abolition universelle.

Le représentant de la délégation de l’UE auprès de l’UA, M. Bellomo a rappelé que l’UE était fortement opposée à la peine de mort et mentionné les démarches de l’UE pour l’abolition universelle.

Panel des intervenants
Brigitte Collet et Jean Ping
campagne mondiale pour l'abolition de la peine de mort

Lire l’intégralité du discours de l’Ambassadrice :

Word - 37.5 ko
Discours de l’Ambassadrice
(Word - 37.5 ko)

Dernière modification : 12/10/2012

Haut de page