Journée internationale de la femme à l’Alliance éthio-française

A l’occasion de la journée internationale de la femme, l’Ambassade de France en Ethiopie a organisé le 7 mars une série d’activités et d’évènements autour des droits des femmes à l’Alliance éthio-française en partenariat avec les délégations de l’Union Européenne auprès de l’Ethiopie et de l’Union Africaine, l’Institut Goethe, l’Ambassade du Royaume-Uni et l’Ambassade de Suède.

Les tables rondes organisées ont abordé différents sujets liés à la condition féminine en Ethiopie et en Afrique :
- Un inventaire des outils de lutte contre l’excision et les pratiques traditionnelles néfastes : Regards africains croisés – organisée par le Centre Français pour les Etudes Ethiopiennes (CFEE) et l’ambassade de France
- La voix des femmes dans les médias et à travers la culture – organisée par l’Ambassade de Suède et l’ONG Selam
- Les droits des femmes et filles dans la loi en Afrique (sous-thèmes : le mariage des enfants, les femmes dans les conflits armés, les mécanismes africains pour l’application du droits des femmes) – organisée par la Délégation de l’Union Européenne auprès de l’Union Africaine.

Dans son discours d’ouverture de l’une des tables rondes, l’Ambassadrice de France, Brigitte Collet, a rappelé que la France se bat toujours pour l’égalité des genres et a souligné que l’Ambassade continuera de soutenir les initiatives destinées à renforcer l’autonomisation des femmes en Ethiopie.

Les thèmes traités dans les tables rondes ont permis de mettre en avant à la fois les progrès considérables réalisés par les femmes africaines pour leur émancipation mais aussi les nombreux obstacles et difficultés auxquels elles doivent toujours faire face. Les débats ont été vifs et animés, ils ont démontré tout l’intérêt porté par le public sur les droits de la femme et l’égalité des genres.

D’autres activités et évènements ont également eu lieu à l’alliance :
- une exposition de photos de Pierre-Yves Ginet sur les « femmes en résistance » dans le monde visible jusqu’au 24 mars
- un bazar d’ONGs réunissant des acteurs de la société civile œuvrant pour l’autonomisation économique des femmes
- la projection de deux films  : l’un réalisé par Emmanuelle Labeau, Kimbidalé, sur la pratique des mutilations génitales féminines en région Afar et l’autre de Hermon Hailey, Le prix de l’amour, sur les conditions de vie des travailleuses du sexe en Ethiopie
- un concert de Munit, chanteuse éthiopienne, auquel ont assiste plusieurs centaines de spectateurs.

Le discours de l’ambassadrice (en anglais) est disponible ici.

Dernière modification : 12/03/2015

Haut de page