Inauguration de la ferme éolienne d’Ashegoda [en]

La ferme éolienne d’Ashegoda, près de Mekele, a été inaugurée le samedi 26 octobre 2013 en présence du Premier ministre éthiopien et de l’ambassadrice de France. Cette installation de 84 éoliennes, produisant 120 MW, construite par les firmes françaises Vergnet et Alstom, est aujourd’hui la plus importante de ce type en Afrique sub-saharienne. Son financement (plus de 230 millions d’euros) est aussi entièrement français. L’engagement politique fort du gouvernement français pour soutenir ce projet phare de la coopération avec l’Ethiopie a permis un montage financier associant l’Agence Français de développement (AFD), un consortium de banques privées (BNP Paribas, CIC et Société générale) et la COFACE.

Dans son intervention, l’ambassadrice de France, Mme Brigitte Collet, a rappelé les caractéristiques du projet et l’ampleur des défis qui ont du être relevés. Le projet est aujourd’hui une réalité et un succès grâce à l’engagement déterminé de l’entreprise Vergnet et en particulier de son fondateur M. Marc Vergnet - auquel l’ambassadrice a tenu à rendre un hommage tout particulier - et d’Alstom Wind. Ce projet a vu le jour également grâce à la forte implication des autorités françaises : "Dès 2008, il était clair pour le gouvernement français qu’Ashegoda devait marquer le début d’une coopération économique et technologique croissante entre nos deux pays, dans la continuité de la qualité remarquable de notre coopération politique. "

La France a le savoir-faire nécessaire pour aider l’Ethiopie à relever les défis de son développement, dans le secteur énergétique comme dans d’autres. Elle est aussi attentive à renforcer les capacités technologiques et humaines de l’Ethiopie. Brigitte Collet a donc souligné notre souhait que "nos deux pays soient de véritables partenaires, je dirai presque des alliés, pour permettre à l’Ethiopie de rejoindre d’ici 2025 les pays à revenu intermédiaire, neutre en émission carbone. " Ashegoda a donc une valeur symbolique forte pour un pays qui est à la pointe du combat contre le réchauffement climatique et qui est l’un des porte-voix de l’Afrique sur cette question. L’ambassadrice a marqué à cet égard que la France était particulièrement heureuse d’accueillir le Premier ministre éthiopien, M. Hailemariam Dessalegn, en décembre prochain à Paris pour le Sommet de l’Elysée sur la paix et la sécurité en Afrique qui comportera un volet consacré à la lutte contre le réchauffement climatique.

Pour en savoir plus : http://www.vergnet.com//en/centrale-ashegoda-caracs.php

Dernière modification : 26/11/2013

Haut de page