Ethiopian Airlines inaugure son nouveau terminal de fret

Ethiopian Airlines (EAL) a inauguré le 29 juin 2017 son nouveau terminal de fret, situé en bordure de l’aéroport d’Addis-Abeba. Ce projet, cofinancé par l’AFD et la KfW-IPEX, a consisté en la construction d’un nouveau terminal cargo d’une capacité de 600 000 tonnes de marchandises et denrées périssables et non-périssables par an. Avec le terminal cargo existant, ce projet porte la capacité totale de la compagnie aérienne à 750 000 tonnes par an.

Un lien vital pour l’économie
Ce terminal de fret est sans aucun doute l’un des projets les plus importants pour le développement économique de ce pays enclavé. L’activité de fret d’EAL a rapidement augmenté ces dernières années et a été vitale pour les exportations du pays, notamment horticoles et des produits de la viande. EAL cargo dessert actuellement 36 destinations grâce à sa flotte de 6 Boeing 777-200LRF et 2 Boeing 757-260 dédiés au fret, transportant 650 tonnes de marchandises par jour en moyenne.

Le plus gros terminal fret d’Afrique
Le projet comprenait la construction de bâtiments tels que des entrepôts pour les marchandises, notamment périssables, des bâtiments administratifs ainsi qu’une cantine, une zone de parking pour 8 avions, des zones de chargement, de contrôle des douanes etc.
Ethiopian Airlines dispose aujourd’hui non seulement du plus important terminal fret d’Afrique mais aussi du plus moderne, et dans le respect des meilleures normes internationales. Une attention particulière a été portée à l’optimisation des chaînes de traitement, pour l’ensemble des clients importateurs ou exportateurs, pour faciliter la gestion de leurs marchandises et le suivi administratif et financier des contrats.

Un partenariat fort avec l’AFD
Ce projet de 115 M€ a été financé grâce à un prêt non souverain à taux de marché de 70 millions d’euros de l’AFD et un prêt aux modalités similaires de 32,68 millions d’euros de la KfW-IPEX, tandis qu’EAL a financé directement 12,32 M€.
La réalisation de ce projet est une étape importante dans l’accroissement des activités d’EAL, 16 mois après l’inauguration du centre de formation aéronautique, financé également par l’AFD. Le succès et l’importance stratégique de ces deux projets illustrent l’excellence des relations entre la France et l’Éthiopie, notamment dans le secteur aérien. L’AFD a d’ailleurs été vivement remerciée par le directeur d’EAL Ato Tewolde Gebremariam lors d’un discours marquant, en présence du Premier Ministre éthiopien, S. Exc. M. Haïlémariam Dessalegn et de l’Ambassadeur de France en Ethiopie, S.Exc. M. Frédéric Bontems, et s’est vu remettre un certificat de reconnaissance par le Ministre éthiopien des transports Ato Ahmed Shide.

Dernière modification : 18/07/2017

Haut de page