Emouvante remise de décoration au célèbre chanteur Mahmoud Ahmed [en]

L’Ambassadrice de France, Brigitte Collet, a remis le 19 juillet 2016 les insignes d’Officier dans l’ordre des Arts et des Lettres à Mahmoud Ahmed, le plus connu sans doute des chanteurs de ce pays, devant un nombreux auditoire composé essentiellement d’amis et d’artistes éthiopiens.

L’Ambassadrice a retracé les principales étapes de l’exceptionnelle carrière de Mahmoud Ahmed, issu d’un milieu très modeste et devenu en quelques années la première « pop star » éthiopienne, ainsi que son apport déterminant au monde de la musique, à travers une synthèse originale des courants les plus contemporains et des sonorités traditionnelles de l’Éthiopie.

Elle a mis l’accent sur les liens constants que Mahmoud Ahmed a entretenus avec la France, sen nombreux concerts dans notre pays et sa fidélité à l’Alliance éthio-française d’Addis-Abeba. En présence de Francis Falceto, grand découvreur de la musique éthiopienne de ces dernières décennies, elle a rappelé ce que l’immense notoriété de Mahmoud Ahmed lui doit aussi. L’ambassadrice a enfin souligné qu’à travers Mahmoud Ahmed c’était aussi à la culture éthiopienne que la France, très attachée à la promotion de la diversité culturelle, rendait hommage.

Le chanteur visiblement ému a commencé par inviter à une minute de silence à la mémoire des victimes de l’attaque terroriste de Nice. Il a ensuite entonné un chant religieux largement repris par l’assistance. Il a enfin vivement remercié la France et ses représentants, ajoutant que la récompense qui lui était décernée honorait en fait son pays et l’ensemble de ses artistes.

Dernière modification : 01/08/2016

Haut de page