Deux ans d’enseignement en urogynécologie à Jimma, grâce à l’association Chirurgie Solidaire

Après deux années d’enseignement où une équipe lyonnaise est venue enseigner tous les deux mois à Jimma la chirurgie dans le cadre d’un enseignement universitaire en collaboration avec l’université de Lyon, la première promotion d’urogynécologues a été diplômée au mois de juin 2018 au cours d’une grande cérémonie de graduation organisée par l’université de Jimma.

Les lauréats ont, par ailleurs, reçu une attestation de formation des mains du Pr Georges Mellier de l’université Claude Bernard Lyon1.

La chirurgie par les voies naturelles, dont Lyon est le berceau, a trouvé désormais toute sa place dans l’arsenal thérapeutique éthiopien. Depuis la mise en place de cet enseignement, le nombre de femmes souffrant de descentes d’organes graves n’a cessé de consulter dans la petite ville universitaire de Jimma. Grace à cet enseignement coordonné par le Dr Stéphan Bretones (CH St Joseph St Luc-Lyon) dans le cadre de l’association Chirurgie Solidaire dont la devise est "enseigner pour soigner", l’Ethiopie compte aujourd’hui 5 urogynécologues formés aux techniques de chirurgie avancée par les voies naturelles sur les 7 urogynécologues que compte le pays.

Traiter les descentes d’organes par les voies naturelles reste aujourd’hui encore la façon la plus sûre et la plus efficace tant dans les pays d’Afrique qu’en Europe. Exporter le savoir-faire français dans le cadre d’un partage des connaissances et d’un compagnonnage chirurgical est une des missions de l’ambassade de France à Addis Abeba qui a soutenu ce projet.

Dernière modification : 23/07/2018

Haut de page