Déclaration de l’UE sur la situation en Ethiopie [en]

Le Porte-parole du Service Européen d’Action Extérieure (SEAE) s’est exprimé le 6 mai 2014 à Bruxelles sur la situation en Ethiopie.

« Un an avant les élections législatives en Ethiopie, l’Union Européenne réitère l’importance de la protection d’un espace de dialogue politique sincère et de la création d’un environnement dans lequel les opinions divergentes des différentes parties de la société peuvent s’exprimer librement, de manière constructive, que ce soit sur internet ou par le biais d’autres médias, de manifestations et d’associations, tel que garanti par la constitution éthiopienne.

L’Ethiopie joue un rôle régional important. Nous croyons que la stabilité et la croissance économique de la région auront tout à gagner au renforcement des droits de l’homme et des libertés politiques.

Dans ce contexte, nous sommes préoccupés par les récentes arrestations de blogueurs, de journalistes et de membres de l’opposition et nous appelons les autorités éthiopiennes à garantir que les procédures juridiques prévues par la loi éthiopienne, les normes régionales et internationales (qui prévoient notamment l’accès à un avocat, le droit de recevoir des visites des proches ainsi que la possibilité d’être libéré sous caution) sont respectées.

De plus, nous cherchons toujours à éclaircir les circonstances entourant ces arrestations et les chefs d’accusation retenus.

L’Union Européenne croit fermement que des manifestations pacifiques font partie intégrante des expressions démocratiques et qu’une réponse excessive par la force devrait être évitée. Le dialogue est toujours le meilleur moyen d’apporter une réponse aux différences de point de vue. »

Dernière modification : 07/05/2014

Haut de page