Crise alimentaire dans la Corne de l’Afrique (22 juillet 2011)

Communiqué conjoint d’Alain Juppé et de Bruno Le Maire, ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation, de la Ruralité, de la Pêche et de l’Aménagement du territoire et d’Henri de Raincourt, ministre chargé de la Coopération

La France est mobilisée pour faire face à la crise alimentaire exceptionnelle actuelle dans les pays de la Corne de l’Afrique.

Le gouvernement français a décidé de doubler la contribution française en la portant à 10 millions d’euros (12 millions d’euros y compris le Soudan). Ils s’ajoutent à l’aide d’urgence décidée par l’Union européenne à laquelle la France contribue à hauteur de près de 20%.

Par ailleurs, la France, qui exerce la présidence du G20, est engagée pour favoriser une réponse coordonnée et urgente de la communauté internationale :

- C’est à l’initiative du gouvernement français que l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a décidé de convoquer une réunion d’urgence sur la situation alimentaire et nutritionnelle dans la corne de l’Afrique. Elle se tiendra le 25 juillet à Rome.

- Pour préparer cette échéance, Bruno Le Maire se rendra au Kenya les 23 et 24 juillet pour faire un point de situation précis sur la crise alimentaire dans la Corne de l’Afrique et préparer la réponse internationale de court terme et de moyen terme à cette crise.

Ces actions s’inscrivent dans des efforts constants pour tenter d’apporter une réponse structurelle à ces crises : un plan d’action sur la volatilité des prix alimentaires et sur l’agriculture ont été adoptés, à l’initiative de la France, par les ministres de l’agriculture du G20, réunis pour la première fois à Paris les 22 et 23 juin 2011.

Dernière modification : 25/07/2011

Haut de page