Conférence internationale sur la formation judiciaire

L’Ecole Nationale de la Magistrature (ENM), basée à Bordeaux, a organisé, en partenariat avec le Centre éthiopien de Formation des Professionnels des Organes de Justice (JOPTC), une conférence internationale sur les enjeux et les perspectives de la formation judiciaire du 26 au 28 novembre 2014 à Addis Abeba. Cet évènement s’inscrit dans le cadre d’un programme de soutien au JOPTC financé par l’Union européenne (10ème FED).

La conférence, qui a réuni de nombreux magistrats et directeurs de centres de formation judiciaire venus du continent africain (Algérie, Sénégal, Côte d’Ivoire, Niger, Kenya), mais également d’Europe (Pays-Bas, Belgique, France) et du Canada, a permis de partager les expériences nationales et bonnes pratiques autour d’ateliers et tables rondes thématiques.

A l’ouverture de cette conférence, Xavier Ronsin, directeur de l’ENM, a présenté sa vision d’une formation judiciaire efficiente, c’est-à-dire pour une « justice accessible à tous, fiable, rapide et de qualité », en mettant l’accent sur la nécessaire implication des plus hauts magistrats des institutions nationales dans le processus de formation. Il a également insisté sur un défi important, celui de « donner aux juges et procureurs les outils pour comprendre et agir avec justesse dans leurs sociétés », le risque étant en effet de créer un fossé entre les magistrats formés et les citoyens. Million Assefa, le directeur du JOPTC , Dereje Ayana, directeur du centre de formation régional de la région Oromo et M. Leul Kahsay, secrétaire d’Etat à la Justice, ont présenté les priorités nationales du secteur de la justice, les acquis et les besoins futurs du système de formation judiciaire éthiopien.

JPEG - 70.9 ko
Intervention de Xavier Ronsin, directeur de l’ENM, lors de l’ouverture

Dernière modification : 28/11/2014

Haut de page